Tout autant peintre, photographe qu’artiste et curateur, Douglas Miles est avant tout un Apache passionné de skate. Le fondateur de Apache Skateboards a réalisé ce triptyque durant sa résidence à San Francisco. Les boards reprennent des photos historiques des Apaches occidentaux dans les années 1880, quand ce peuple était encore considéré comme une tribu hostile à l’Amérique.

Réalisées à base de bombes de peinture, marqueurs acryliques et peintures sur des boards usées, les textes écrits à la main reprennent les noms des leaders Apaches du passé.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*