Cristina Vardanega, Créatrice de Kre Little Lab

Cristina Vardanega portrait

Cett italienne est super créative et à un vrai talent pour couper, peindre et transformer des planches défoncées en superbes objets ! Cristina nous en dit plus sur ce qu’elle fait et comment elle le fait. Cette interview est une mise à jour d’une conversation que nous avons eue en février 2015.

Est-ce que tu peux te présenter ?

Mon nom est Cristina mais tout le monde m’appelle Kre, un surnom qui s’identifie aussi à mon projet « Kre Little Lab ». Je vis à Bergame, une petite ville au nord de l’Italie. J’ai 31 ans, j’aime skater et créer des trucs.

Je t’ai justement vu skater, comment es-tu tombé dedans ?

Franchement, je ne me souviens pas exactement quand j’ai commencé à skater, peut-être j’ai vu d’autres gars et j’ai trouvé ça fun. Je sais juste que depuis, je n’ai jamais arrêté et maintenant, après 11 ans, je suis toujours à pousser sur ma board et j’espère continuer à le faire pour encore longtemps.

Cristina Vardanega skateboardCristina Vardanega skateboard

Quand et pourquoi tu as commencé à faire de superbes oeuvres à partir de vieilles boards ?
J’ai commencé en 2009. Mes projets sont le résultat de mes deux plus grandes passions : faire moi-même des objets peints et le skate. Selon mes idées, je recycle des planches usées et créer quelque chose de nouveau : montres, tableaux noirs, lampes, miroirs… Dans mon esprit tout doit être utile donc je transforme de vieielles planches non seulement en un objet sympa mais cet objet sympa peut aussi être utilisé à nouveau. Tout a commencé alors que je regardais mes plusieurs planches de skate presque détruites qui étaient couchées dans le coin de ma chambre à coucher… Je me suis dit, pourquoi ne pas en faire quelque chose ? Et ces skateboards sont revenues à la vie.
Je trouve qu’à chaque fois tu as de vrais bons concepts. Les planches de Noëls par exemple, c’est une idée géniale ! Comment ça t’es venue ?

Les planches sapin sont nées pendant la saison de Noël… Je trouvais que trop de vrais pins étaient jetés, brûlés ou laissés pour mort au lieu d’être replantés dans une forêt après cette période. Mes petits arbres sont là pour toujours. Ils sont simples, drôles ou romantiques, colorés ou classiques et surtout écolo : tu peux les réutiliser année après année et aussi trouvé qu’ils décorent la maison. Par exemple, je garde le mien toute l’année au mur parce qu’il fonctionne aussi comme lampe.

Cristina Vardanega skateboard Cristina Vardanega skateboard

Est-ce que tu as un process ou une certaine manière d’attaquer un nouveau projet ?

Je n’ai pas de méthode bien définie, tout vient instinctivement. Seulement les premières étapes sont standards : Je prends un vieille deck, enlève le grip et les graphiques, le lisse et le rend à nouveau propre. Puis je commence à le façonner et à le peindre en suivant mes idées. Quand c’est une commande, je demande un thème et des informations personnelles sur le client, et c’est le point de départ de mon imagination qui va errer et errer jusqu’à ce que je trouve la bonne inspiration.

Cristina Vardanega skateboard

En ce moment, comment fonctionne Kre Little Lab? Est-ce que tu bosses plus sur commande ou tu fais juste ce que t’as envie ? Et est-ce que tu vas faire une expo bientôt ?

Au début le blog que j’ai créé a été pensé comme un journal où j’ai publié mes premières œuvres et tout ce qui est passé par ma tête mais maintenant, puisque je n’aime pas trop parler de moi, je préfère écrire moins et donner plus d’espace À mes créations, elles s’expriment mieux moi. J’ai commencé à faire des travaux pour moi jusqu’à ce que le projet ai attiré l’attention des gens et j’ai commencé à les vendre et obtenir de plus en plus de commissions. Parfois, je voudrais revenir sur le passé et me concentrer sur mon travail personnel, car il n’est pas toujours facile de gérer le travail qui me donne à manger et mes processus de création. Dans le passé, j’ai participé à plusieurs marchés artisanaux et de petites expositions avec d’autres artistes, j’espère le faire à nouveau.

Voir les gens utiliser et apprécier quelque chose que vous avez fait est aussi un grand sentiment.

Cristina Vardanega skateboard Cristina Vardanega skateboard

Où est-ce que tu puises ton inspiration pour faire de nouveaux trucs ?

Tout ce qui m’entoure peut me conduire à une idée créative. Je tire beaucoup d’inspiration du monde du tatouage, parce que je l’aime vraiment et que j’ai travaillé pendant un temps comme assistant de studio. Le fait que mes œuvres ne soient pas simplement peintes à la planche mais souvent aussi des objets utiles est certainement due à ma passion pour le design d’intérieur, une autre source d’inspiration.

Et la suite ? Tu bosses sur de nouveaux projets ?
J’ai toujours beaucoup d’idées à l’esprit et en ce moment je veux continuer à m’améliorer et à grandir artistiquement. Je vais essayer de créer un grand portfolio et réaliser des expositions personnelles. Aussi je voudrais rencontrer d’autres artistes qui travaillent avec des conseils et pourquoi pas… collaborer avec certains d’entre eux…

Merci pour ton temps, j’ai hâte de voir de nouvelles créations !

Cristina Vardanega portrait

www.krelittlelab.blogspot.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *