interview martin ander

Il est la machine derrière la plupart des graphismes des boards Flip, il est le Manderoid !
Plus connu sous le nom de Mander, qui est tout simplement la contraction de Martin Ander, ce dernier nous en dit plus sur son art, son évolution et ses projets.

Hello Mander, je suis super content de t’avoir ici ! Comment ça va à Gnesta, en Suède ? Qu’est-ce que tu fais en ce moment ?

Salut Rom! La vie est bonne à Gnesta. En ce moment, je jongle entre un projet de t-shirts collaboratif et un nouveau graphisme pour Curren Caples, avec quelques projets de livres et un travail d’entreprise.

Flip Comix series by Mander

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet. Tu es dans le graphisme depuis combien de temps ? Et en ce qui concerne le graphisme de skate ? D’ailleurs comment y es-tu arrivé ?

J’ai dessiné et créé de l’art toute ma vie, mais je suis vraiment rentré dans le graphisme de skateboard en 1987, quand j’ai mis pied pour la première fois dans un vrai skateshop pendant un voyage de vacances à Los Angeles (Rip City à Santa Monica).

il m’a fallu 20 ans pour faire de vrais graphismes de skate

J’ai eu le souffle coupé quand j’ai découvert par le travail de Jim Phillips, VCJ, Pushead et Wes Humpston. J’ai commencé à dessiner des graphismes dès que je suis rentré à l’hôtel, mais il m’a fallu 20 ans pour faire de vrais graphismes de skate, quand mes vieux potes de skate sont devenus pro et ont commencé leurs propres marque de skate.

A ce moment-là, je travaillais déjà professionnellement sur d’autres types d’illustration depuis environ 10 ans, en gardant toujours à l’esprit que je voulais que mon travail finisse sur une planche de skate un jour.

Flip skateboards unmatched series by ManderFlip skateboards unmatched series by ManderFlip skateboards unmatched series by Mander
Tu a fais des illustrations pour pas mal de marques: Sweet Skateboards, WeSC, Seven Inch Skateboards, Bellows, Polygon Skateboards et pour une qu’absolument tout le moment connait: Flip Skateboards. Comment se sont faites toutes ces collaborations ?

Mon premier graphique était pour mon vieux pote de skate Martin Karlssons et sa marque Bellows. Ils avaient la même distribution que Sweet skateboards, donc j’ai commencé à travailler pour eux. Sweet était une entreprise européenne assez grande alors mon travail a bien tourné et plus de personnes ont commencé à reconnaître mon travail.

Ali était pro pour Flip à l’époque, donc je lui ai demandé… depuis, je fais des graphismes pour Flip.

Après avoir fait des choses pour la scène européenne pendant pas mal d’années, je suis allé voir un autre vieux pote de skate, Ali Boulala au skatepark. Ali était pro pour Flip à l’époque, donc je lui ai demandé si ce serait une bonne idée de contacter Flip. Du coup, j’ai envoyé quelques trucs pour eux et depuis, je fais des graphismes pour Flip.

 

C’est simple de bosser à distance avec tes clients ? Tu bouges régulièrement les voir en direct ?

Je n’ai en fait jamais rencontré aucun des gars de chez Flip en personne, mais j’ai de longues discussions avec Jeremy Fox de Flip sur Skype régulièrement. Avec Skype et l’e-mail est facile d’envoyer des croquis et des idées entre nous. Ça marche pour moi en tout cas. Le seul problème peut-être la différence de temps, mais c’est cool, parce que j’ai toujours neuf heures d’avance !

J’ai présenté ta superbe série Iconoclastic récemment qui m’a vraiment bluffée. Est-ce qu’il y en a une en particulière dont tu es le plus fier?

Eh bien, je pense que la série Iconolastics, la série Unmatched et la série Comics pour Flip sont mes meilleures séries jusque là. Elles sont toutes basées sur mes idées, dessinées dans le style graphique avec lequel je me sens confiant.

Toutes sont basées sur mes idées… dans le style graphique avec lequel je me sens confiant

Il y a aussi la série Space pour Sweet qui s’est avérée très cool et les graphismes Sour x Mander, et certains de mes graphismes plus vieux tiennent une place spéciale pour moi; la collab avec WeSC, et les choses Seven Inch et mon premier graphisme de Matt Berger chez Flip.

mander-flip-skateboard
Ca te prend combien de temps pour sortir une série de 6 boards comme celle-ci ? Tu as un processus de création spécial ?

Ca dépend, quelques fois j’amène l’idée et d’autres, Jeremy arrive avec une idée. Je fais quelques croquis/maquettes, on se les envoie et renvoie entre nous pas mal de fois et lorsque l’esquisse est ok, je commence à travailler dessus. Le process complet, du début à la livraison pour six graphismes prend généralement moins de deux semaines.

Pour les petites marques qui ne paie pas aussi bien, je fais en général ce que je veux, à prendre ou à laisser. C’est mon exutoire artistique.

Mon process préféré est: esquisser sur papier> faire l’encrage à la main> colorer et séparer les couleurs sur l’ordinateur.

Mander x Alec Majerus

Par ailleurs, d’où te vient cette esthétique comic / hyper détaillée dans tes oeuvres?

Mon père était illustrateur et directeur artistique. Il était aussi un grand collectionneur de comics et des livres d’art/design. Ma mère a travaillé dans une maison d’édition qui a publié un grand nombre de comics, donc j’ai été entouré par l’art et la bande dessinée toute ma vie.

Et il se trouve que j’ai toujours été attirée par le travail détaillé. Comme le magazine vieux MAD, des comics d’horreur/science-fiction, les bandes dessinées ZAP et les artistes suédois comme Hans Arnold et Joakim Pirinen. Donc, c’est tout naturellement que je travaille de cette manière. En plus, je peux pas m’empêcher d’aller mettre des détails sur tout ce que je fais !

Depuis le début, tu dirais avoir réalisé combien de graphisme de board ?

Oh, dans les années quatre-vingt, les graphismes duraient très tellement longtemps, donc au cours de mes premières années de planche à roulettes, c’était essentiellement les 50 mêmes graphismes que je voyais.

j’ai fait + de 200 graphismes depuis 2007

Je crois que je pensais que je ferais un ou deux graphiques qui allaient devenir emblématique et durer des années. A ce jour, j’ai fait plus de 200 graphismes depuis 2007. De nos jours, la durée de vie d’un graphisme est environ trois-quatre mois sur le marché, donc vous toujours produire de nouvelles choses. Espérons que quelqu’un d’autre que moi les collecte.

 

C’est quoi ta définition du skate art ? Est-ce que tu penses que ça va évoluer comme le street-art ces dernières années ?

Je ne sais pas vraiment, je dirais que le terme « skate art » est un label mis sur n’importe quoi lié au graphisme de skate, de l’art par des skateurs célèbres, à l’art avec un motif relié au skate, au griffonnage de ton griptape. Mais je sais que dès que « skate art » évolue et se développe en dehors de la communauté du skate, il devient juste « art » non ?

C’est comme le terme « street art » qui est utilisé par les médias pour tout ce qui est fait avec des pochoirs, aux installations murales, au tricot. En théorie, dès qu’il quitte la rue, le street art n’existe plus.

Ce en quoi je crois avec le « skateboard graphics », c’est qu’il a déjà évolué et passé à travers de nombreuses tendances et changements dans la technique et les médias, retournés à nouveau, et parti en boucle. C’est allé dans les livres, dans les musées et les galerie d’exposition. Mais encore, il ne peut pas quitter le fait qu’il a besoin d’être imprimé sur une planche de skate pour être un graphisme de skate. quand je travaille sur d’autres supports, c’est de l’illustration, de l’art, ou du packaging, pas du skate art. Mais qui est parfois, inspiré par la culture skateboard.

oldskate3

En ce moment, tu dirais que c’est quoi ce qui t’inspire le plus ?

Les mêmes choses qui m’ont inspiré étant gosse, les comics, les illustrations, les graffiti, les affiches, la conception de vieux packaging, les graphismes de skate, la musique, la culture et l’art. Et j’aime vraiment parler dessin avec mes amis artiste et regarder d’autres artistes travailler.

Tu bosses sur de nouvelles séries en ce moment ? Est-ce que tu peux nous faire un petit teasing de tes projets à venir ?

Je viens d’envoyer une série de six graphisme à l’impression pour Flip la semaine dernière, une série inspiré par les packagings vintage. Et je fais un graphisme unique pour Curren Caples en ce moment.

Wesc x ManderWesc x Mander Wesc x Mander

J’ai remarqué que tu avais déjà fait ou participé à la création de plusieurs livres. Alors dis-moi, quand est-ce que l’on aura la chance de voir un beau livre « L’art de Mander » ?

C’est marrant que tu mentionnes ça. Je suis justement en train de négocier avec un éditeur sur un livre rétrospectif de Mander en ce moment, donc si tout fonctionne bien, il sortira dans environ un an.

 

Et 8 dernières questions en speed :

PIÈCES UNIQUES OU PRODUCTION DE MASSE : Ils servent tous les 2 un but. J’aime les 2 !

FEUILLE DE PAPIER OU TABLETTE GRAPHIQUE : Stylo & papier.

SKATE & CREATE OU SKATE & DESTROY : En théorie : Skate&Destroy, en pratique : Skate&Create.

CE QUI TE BOOSTE : Avoir de bons retours

CE QUI TE RALENTI : Avoir de mauvais retours

TRICK PRÉFÉRÉ : No-comply to tail, sur n’importe quoi

SKATER PRÉFÉRÉ : John Dahlqvist

TON RÊVE : Continuer à évoluer en temps qu’artiste et personne

 

Excellent ! Merci Mander. Une dernière chose que l’on aurait oublié de dire ?

Merci! Pour voir plus de mon travail, suivez-moi sur instagram @manderoid ou venez me rendre visite sur www.mander.nu

portrait martin ander

www.mander.nu

Souscrire

Souscrire à la newsletter

The "MailChimp Token" field in the Settings → MailChimp is required!

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ +
 wholesale nfl jerseys from china