Interview de Sanja Cezek sur la carte journalière

Vivre sans limite, avec créativité et à 100%, voici exactement la philosophie de Sanja. Elle et son mari Dusan (qui a notamment fait cette magnifique planche Breaking Bad) vivent pour créer de nouveaux concepts et les transformer en vrai projet!

J’ai toujours été dans le skate, malheureusement seulement comme designer. Je n’ai jamais eu les couilles de m’y mettre

Bonjour Sanja, quoi de neuf à Bratislava, Slovaquie?

Sanja: Salut DailyBoard, hé bien pas grand-chose, à part que je profites à fond de ce bel été ici et que je planifie mes voyages pour cette année.

Tu as l’air d’une fille bien geek, mais avec quelque chose de plus! Est-ce que tu peux te présenter?

Sanja: Je suis originaire de la Serbie, mais j’ai choisis de vivre où les nouvelles opportunités peuvent me prendre, explorer de nouveaux pays et leur culture du design. J’aime apprendre la langue du pays dans lequel je me retrouve à vivre. Je suis curieuse et je me considère comme une personne très libre d’esprit. Je suis marié avec un homme aussi créatif et très heureuse.

Skateboard drawing by Sanja Cezek

J’ai récemment découvert ton impressionnante série, Robot Skateboard vol.2, ce qui m’a conduit à vouloir faire cette interview. Pourquoi l’as-tu faite? Est-ce que tu vas commercialiser ces boards?

Sanja: J’ai toujours été dans le skate, malheureusement seulement comme designer. Je n’ai jamais eu les couilles de m’y mettre sérieusement parce que je pourrais casser le bras et c’est mon outil de travail. Je fais quand même du longboard. Mais je suis vraiment dingue des restrictions du format d’une planche, je trouve cela très intimidant qui me donne envie de jouer avec ces limites. Je pensais à la commercialiser, mais j’ai réalisé qu’il y a beaucoup de paperasse avec LucasArts (Disney) et d’autres maisons de production. Au final, je me suis dit que je voudrais que les gens aiment mes propres personnages, plutôt que mes robots préférés re-designer.

Robot serie v1 by Sanja Cezek

 

 

Parle-nous de ton premier contact avec le « monde » du skate? Comment ça a commencé?

Sanja: Quand j’étais petite, j’avais l’habitude de traîner avec des skaters, non pas parce qu’ils étaient des beaux, mais parce qu’ils avaient des planches très jolies et très moches. Après beaucoup d’années, on s’est trouvé à parler avec mon mari de ce que ferons-nous quand nous serons vieux et qu’on s’ennuyera. On a décidé de vivre à la plage… de designer des surfs, skates et longboard haha. Donc, on a commencé à travailler sur nos propres boards…

Je considère rarement mon sexe et fais toujours ce que je trouve le mieux sur le moment

Qu’est ce que ça fait d’être une artiste fille dans la communauté du skate très masculin? Il y a des avantages et inconvénients à être une fille?

Sanja: Jusqu’à présent, je n’ai eu aucune difficulté, c’est même le contraire… J’ai eu beaucoup d’aide de la communauté autrichienne des sports urbains où beaucoup de gens que je ne connaissais pas, m’ont aidé à produire mes planches. Concernant mon travail, je me présente comme un professionnel, non pas comme fille ou un mec. De manière général, je considère rarement mon sexe et fais toujours ce que je trouve le mieux sur le moment. C’est vrai que parfois tu dois être mignonne et intelligente en même temps, pour obtenir ce que tu veux. C’est clair que c’est un pouvoir que nous les filles avons et pouvons utiliser plus souvent.

Bender Skateboard by Sanja Cezek

Toutes tes design de boards sont très orientés personnages, il y a une raison particulière?

Sanja: J’aime dessiner des personnages en général. C’était juste un hommage à mes robots préférés avec lequel j’ai grandi.

Comment aimerais-tu que tes oeuvres évoluent dans les prochaines années?

Sanja: Je veux juste continuer à améliorer ma qualité de penser et de design, aussi continuer à explorer de nouveaux domaines de l’art en faisant face à des choses avec lequel je ne suis pas familier, parce que ce sont généralement les meilleurs enseignements pour moi.

C3po Starwars skateboard by Sanja Cezek

Qu’est-ce qui t’inspire? Avez-vous des concepteurs de cartes ou marque de skate qui soufflent votre esprit sur une base quotidienne?

Sanja: Partiellement animaux sont ceux qui me inspirent livres et de mauvaise humeur. Je admire ce Matacho Descorp fait avec la typographie sur planches à roulettes, aussi IDV a intéressantes illustrations de planches à roulettes. Je suis beaucoup d’artistes multidisciplinaires de LA, comme Yuri Ogita qui fait des planches peintes à la main avec des petits détails qui rendent incroyablement bien.

Sortons du skate un moment. On dirait que tu as énormément d’autres projets. Dis-nous en plus!

Sanja: Je me considère comme un designer multidisciplinaire intéressé par tout ce qui touche au design. Le fait que je suis intéressé par énormément de choses m’a un peu flouté il y a quelques années, mais maintenant, je le vois juste comme un énorme avantage. Actuellement, je travaille dans la publicité, la photographie de mode, les jouets et la conception de design de skate ainsi que la conception éditoriale. Je dirige le blog Snobbyamish, où j’écris sur des projets de mode impressionnants. J’aime beaucoup de choses, j’essaie de toutes les maîtriser, mais c’est difficile de faire le tour ce serait que d’un seul…

Merci beaucoup pour ton temps Sanja. Autre chose à ajouter?

Sanja: Je tiens à te remercier de ton invitation et d’avoir poser toutes les bonnes questions!

robin-sanja-cezek stork-sanja-cezek toucan-sanja-cezek

www.sanjacezek.com

Souscrire

Souscrire à la newsletter

The "MailChimp Token" field in the Settings → MailChimp is required!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ +