Interview Santi Lissarrague on The Daily Board

Sa très bonne maitrise du Posca et sa passion pour les artistes de la culture skate n’surf des années 70 ont amené Santi à passer à l’action et créer ses propres graphiques de skate avec ses deux mains.

Je n’ai jamais été très bon pour le skateboard… le snowboard est là où je me sens le plus à l’aise.

Salut Santi, content de t’avoir ici! Est-ce que tu profites bien de l’été à Buenos Aires?

Santi: Salut! Merci! En fait, c’est l’hiver ici à Buenos Aires, même si ça me plait beaucoup quand même!

Parles-nous plus de toi? Est-ce que tu skate?

Santi: Eh bien, pas autant que je skatais avant, mais je dois admettre que je n’ai jamais été très bon pour faire des tricks en skateboard haha!, pour les sports de glisse, le snowboard est où je me sens plus à l’aise. Avant, j’enseignais dans quelques écoles de ski pendant la saison aux États-Unis et ici, en Argentine, c’était vraiment de super moment.

Mais maintenant, je travaille ici, à Buenos Aires en tant que graphiste, et je fais beaucoup de peinture / dessin sur mon temps libre, surtout sur des planches de skate ou des graphismes liés à ce monde.

Santi Lissarrague skateboardSanti Lissarrague skateboard

Quand est-ce que tu as commencé à utiliser des Posca to faire des trucs aussi bien? Et pourquoi les Posca?

Santi: J’ai commencé avec des marqueurs Posca il n’y a pas si longtemps. J’avais l’habitude de faire la plupart de mes oeuvres en digital, avec une tablette Wacom, mais un de mes amis m’a dit de tester, j’ai pris une vieille planche que j’avais quand j’ai commencé à peindre dessus, je me suis senti comme un enfant dessinant sur papier et tout avec des crayons.

Je l’esquisse sur papier, et à partir de là, je l’amène sur la planche de skate.

Comment tu crées de nouvelles planches artistiques? Est-ce que tu as une méthode ou tu fais juste vraiment que ce que tu veux?

Santi: Je ne sais pas si je peux appeler cela une méthode, mais je commence par penser à un certain personnage qui me vient à l’esprit, son passé imaginaire, et lorsque l’image est presque claire dans ma tête, je l’esquisse sur papier, et à partir de là, je l’amène sur la planche de skate.

Santi Lissarrague skate art

Dans ta première série, on dirait que tu aime dessiner de grosses barbes? Est-ce que tu essayes de t’en faire pousser une?

Santi: Haha, non pas du tout. C’est juste pour représenter le look du personnage (« Mad Turkey »), un rebel de la scène Californienne skate n’surf des années 70.

Arrêtons de dire des conneries, tu fais ton art seulement sur skateboard, pourquoi? Et, combien de temps ça te prend pour créer une planche de skate?

Santi: Et bien, je suis un gros fan de tous les graphiques et la culture du skateboard, je trouve ça vraiment inspirant.

Pour que mon travail avance, j’ai besoin de challenge et de motivation, et c’est ce la planche de skate représente pour moi en temps que toile. La surface du bois, la forme de la planche et ses limites, et le meilleur de tous, tu peux la prendre à la rue et la rider.

Santi Lissarrague skate art

Tu as fait une planche en l’honneur de Jim Phillips. Quels sont les autres artistes qui t’inspires?

Santi: Il y a beaucoup de grands artistes que j’admire, mais il y a surtout Jim Phillips, un artiste remarquable, avec un style unique. Wes Humpston aussi, celui qui a commencé tout cela. Et j’aime le personnage Rat Fink de Ed Roth. Ces trois là représente la majeure partie de ma culture graphique.

Quels sont tes prochains projets? Tu as pensé à exposer?

Santi: En ce moment, le projet c’est de prendre plaisir à travailler et m’améliorer dans mes illustrations, pour avoir de plus en plus de planches. J’ai réfléchi à exposer, c’est un moyen fun de présenter ses oeuvres à tous, donc il y aura des news là-dessus très bientôt.

Merci beaucoup Santi! Continu comme ça!

Santi: Je te remercie pour me donner la chance de montrer ce que je fais, et pour avoir créer ce blog. C’est une super source qui permet de montrer toutes les oeuvres de skate.

Skate punk rebel Santi Lissarrague

www.turkeystudio.com

Souscrire

Souscrire à la newsletter

The "MailChimp Token" field in the Settings → MailChimp is required!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 wholesale nfl jerseys from china